Conçue par George Nelson

Lampes Bubble de Nelson

Trois lumières blanches de Nelson Bubble pendant.
 

Douceur et luminosité

La famille au complet

Les lampes Bubble de Nelson sont un assortiment de lampes aux formes sphériques diverses apportant à tout intérieur une touche de douceur et de luminosité. Conçues en 1952 par George Nelson, ces lampes élégantes reposent sur une armature en acier robuste et légère tout en formant un ensemble aérien et délicat.

Nelson fut inspiré par un ensemble de lampes pendantes suédoises recouvertes de soie qu'il souhaitait acquérir pour son bureau. Malheureusement, leur prix lui sembla inabordable. Nelson étant un designer aussi astucieux que débrouillard, il se lança dans la création du premier ensemble de lampes Bubble en procédant à l'aspersion d'une matière plastique blanche et translucide, une technique développée à l'époque par l'armée américaine. Nelson puisa son inspiration dans diverses formes simples et naturelles pour concevoir, entre autres, la lampe Apple Bubble, et la lampe pendante Saucer.

it_prd_ovw_nelson_bubble_lamps_01_eur.jpg
Une lampe Lelson Saucer Bubble Pendant suspendue devant un fond orange, violet et vert.

Une histoire d'ingéniosité

Designer influent du mouvement moderne du milieu du XXème siècle aux États-Unis, George Nelson croisa par hasard un ensemble de lampes pendantes suédoises et tomba complètement sous le charme de leur esthétique d'avant-garde. Il fut toutefois dissuadé par leur prix. « Le design suédois consistait en un revêtement de soie très difficile à fabriquer ; ils devaient découper des godets avant de les coudre sur une armature métallique. Mais peu importe, j'en voulais une à tout prix », écrivit Nelson dans son livre On Design publié en 1979.

La résine : une matière inattendue

Une référence apparemment sans lien a su rapidement faire émerger une idée née d'une heureuse intuition. « Il s'agissait d'une image parue quelques semaines auparavant dans le New York Times. Celle-ci montrait la mise en réserve de cargos Liberty : les ponts étaient recouverts de filets avant d'être aspergés d'une matière plastique capable de générer sa propre toile » se rappela-t-il. Nelson parvint à localiser le fabricant de cette résine plastique et décida d'utiliser cette matière pour fabriquer ses lampes Bubble.

Une suspension Nelson Ball Bubble pendaison devant un fond orange, rouge et bleu.
Une suspension de Nelson Pear Bubble suspendue devant un fond marron, jaune et saumon.

Une texture lumineuse

Deux jours à peine auront suffit pour concevoir le premier prototype. Nelson créa l'armature sphérique à l'aide d'anneaux perforés traversés de fils de fer. Cette structure permettait de conserver la forme d'origine, ne nécessitait qu'un nombre minimal d'outils et n'impliquait aucun coût de soudage. L'ensemble fut ensuite aspergé de laque résineuse jusqu'à obtention d'une toile fibreuse. Une couche finale de plastique fut enfin appliquée de sorte à obtenir une texture douce et translucide. C'est ainsi que Nelson ajouta des installations d'éclairage à son portefeuille de produits en pleine expansion et fut en mesure de proposer aux consommateurs des lampes élégantes et intemporelles à un prix abordable.

« Le design est une réaction à l'évolution sociale. »

En savoir plus sur George Nelson

Concepteur de produits George Nelson