Portabilité et flexibilité

Parfaitement adapté à une large gamme d’espaces, le tabouret haut empilable Caper offre un maximum de flexibilité pour les pauses de courte durée. Disponibles en version 610 et 762 mm, ces tabourets incorporent un repose-pied d’un seul tenant qui entoure le pied à 270°, permettant ainsi d’empiler jusqu’à cinq sièges lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

Chaque détail souligne avec subtilité l’intention de Jeff Weber d’axer le design des tabourets hauts empilables Caper sur l’humain : l’angle des sièges est légèrement incliné vers l’avant pour mieux accompagner la position assise, et le repose-pied est accessible depuis n’importe quel angle.

Vue de profil de cinq sièges hauts empilables Caper blancs empilés les uns sur les autres.
Siège empilable Caper jaune avec assise à suspension grise, vu de devant.

Performances

Le dossier et l’assise en nylon armé de verre Caper sont profilés et flexibles pour garantir le confort, et sont proposés dans des coloris vifs pour apporter une note rafraîchissante à chaque espace. Le matériau perforé permet au corps de respirer, la dissipation de l’humidité et de la chaleur permettant de rester confortablement au frais.

Proposée en option, l’assise FLEXNET utilise des matériaux de suspension avancés pour réduire les points de pression et procurer un meilleur confort en position assise.

Partie supérieure d’un siège haut empilable Caper rouge avec assise à suspension grise, vu depuis un angle de 45 degrés.

Design

Jeff Weber a conçu la gamme de sièges Caper dans le but de répondre aux besoins des morphologies les plus diverses. Mais il était tout aussi important qu’ils puissent s’adapter à différents espaces de travail et à une multitude de tâches.

Deux groupes de cinq sièges empilables Caper de diverses couleurs empilés les uns sur les autres.

Coloris

Associant élégance et polyvalence, les sièges et tabourets hauts Caper sont disponibles dans une palette de coloris éclatants et rafraîchissants. Les tons neutres sophistiqués s’intègrent avec discrétion à l’environnement, tandis que les couleurs vives primaires injectent une touche d’énergie.