Sasol

Sasol est un acteur mondial de l’industrie chimique et énergétique, dont le siège est installé en Afrique du Sud. Fondée en 1950, l’entreprise reste l’un des investisseurs les plus importants du pays dans les domaines des projets d’immobilisation, de la formation professionnelle et de la recherche et du développement technologiques.

Johannesbourg

Vue extérieure de l'immeuble de bureaux de l’entreprise Sasol à Johannesburg.

Études de cas

3:49

Case Study: Sasol

Sasol is a global chemical and energy company, headquartered in South Africa.

En 2017, l’entreprise a rassemblé ses employés, soit près de 3 000 personnes jusque-là réparties dans 17 succursales à travers Johannesbourg et sa banlieue, dans un bâtiment unique construit sur mesure. Pour concrétiser sa vision du projet, Sasol s’est associée à Betapoint, une entreprise spécialisée dans la gestion des installations et la promotion immobilière, ainsi qu’à Paragon Interface, un cabinet d’architectes d’intérieur.

Fay Hoosain, vice-présidente principale des projets stratégiques chez Sasol : « Il ne s’agissait pas simplement d’un déménagement. Cela faisait partie d’une évolution stratégique pour réaffirmer l’identité collective de Sasol. Mais les gens étaient vraiment centrés sur eux-mêmes. Ils se contentaient de travailler entre eux, sans vraiment collaborer. »

Sièges Aeron équipant une rangée de postes de travail avec des supports écran montés sur bureau.

L’espace a ainsi été imaginé pour s’adapter aux différentes méthodes de travail, qu’elles impliquent des tâches minutieuses demandant une concentration optimale ou des réunions et ateliers de groupe.

En s’associant à Herman Miller, Sasol a pu créer une solution sur mesure pour chacun d’entre eux. Claire D’Adorante, directrice chez Paragon Interface, s’est attachée à aménager les espaces. Elle nous explique sa démarche : « L’expertise de Herman Miller en termes de conception de lieux de travail innovants, et les meubles qui en découlent, ont vraiment joué un rôle essentiel dans la réussite du projet. »

Pour Sasol, le concept de collaboration se traduit par un espace professionnel au sein duquel les collaborateurs se sentent valorisés, tout en profitant d’un esprit d’équipe et de camaraderie qui s’étend aux diverses zones de bureaux. L’espace a ainsi été imaginé pour s’adapter aux différentes méthodes de travail, qu’elles impliquent des tâches minutieuses demandant une concentration optimale ou des réunions et ateliers de groupe.

Le nouveau bâtiment a profondément transformé le paysage professionnel au sein de Sasol. Adam Sargent, directeur général et directeur du programme Sasol chez Betapoint, précise : « Les employés ont pleinement adopté les nouveaux environnements de travail et profitent désormais d’une gamme d’agencements beaucoup plus large que par le passé. »

Sièges hauts Setu autour de deux tables de réunion.

Sasol souhaitait créer un espace professionnel au sein duquel les collaborateurs se sentiraient valorisés.

Cette réussite est le fruit du partenariat stratégique établi entre Herman Miller et Sasol. Fay explique : « Pour nous, ce qui a vraiment fait la différence, c’est d’avoir un partenaire qui était réellement prêt à collaborer avec nous pour trouver des solutions. C’était fantastique de pouvoir travailler ensemble pour créer quelque chose collectivement. »

La réussite de cette collaboration s’est également manifestée dans les efforts investis aux côtés de Sasol pour promouvoir la production locale. Robert Keddie, directeur régional chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique chez Herman Miller nous explique en quoi cela est important : « L’une des exigences de Sasol était de donner la priorité à la production locale, afin d’encourager les économies régionales et de limiter les répercussions sur l’environnement. Nous avions déjà certaines capacités dans ce domaine, mais puisque cela constituait une priorité pour Sasol, nous avons réussi à augmenter la proportion de composants locaux dans nos postes de travail Layout Studio pour atteindre plus de 90 %. Nous avons travaillé avec nos fournisseurs existants et développé notre réseau de ressources locales. En prime, nous pourrons désormais faire bénéficier les nouveaux clients de ce même atout, pour qu’à l’image des fournisseurs, ils puissent profiter des répercussions à long terme. »

Fay conclut : « Pour moi, ce partenariat stratégique a été l’un des plus gratifiants de ma carrière. »