Une étrange vision

Les designs d'Alexander Girard prennent vie à New York.


Rédigé par : Sam Grawe

Illustration de : Nicholas Calcott

Contemporary textiles from Maharam’s Textiles of the 20th Century series hang alongside a vintage Girard Group Arm Chair.

Textiles contemporains de Maharam, de la série Textiles of the 20th Century, accrochés près d'un fauteuil vintage Girard Group.

Formé en architecture, mais actif dans divers domaines, Alexander Girard a été présenté au groupe Herman Miller par Charles Eames et George Nelson, puis a mis sur pied la division Textile d'Herman Miller en 1952, qu'il dirigea jusqu'en 1973. Dans sa maison de Santa Fe, au Nouveau-Mexique, il a conçu plus de 300 textiles arborant une multitude de motifs colorés, de nombreuses collections de papiers peints, des imprimés décoratifs et des tableaux, un groupe important de meubles, ainsi que des objets utilitaires ou de décoration.

Sa passion pour l'artisanat international l'a emmené dans le monde entier, ce qui lui a permis d'accumuler une collection de près de 106 000 pièces, et ses nombreuses collaborations professionnelles, y compris pour le restaurant La Fonda Del Sol et le programme de design complet pour la compagnie aérienne Braniff International, ont suscité de nombreux éloges pour ses talents divers et sa vision unique.

Doté d'un caractère à la fois ferme et réservé, Girard a toujours pensé que la qualité parle d'elle-même, et a œuvré pour diffuser sa philosophie, selon laquelle il faut vivre en ayant le plus haut respect pour l'humanité qui nous entoure. Sa vision peu commune et son approche admirablement dénuée de dogmatisme vis-à-vis de chaque nouvelle solution lui auront permis de produire un ensemble de pièces absolument époustouflantes en termes de volume et de créativité, et dont la beauté et l'utilité restent toujours d'actualité.

En collaborant étroitement avec la famille Girard, Herman Miller et Maharam eurent le plaisir de devenir les producteurs officiels des designs Alexander Girard et de pouvoir commercialiser un éventail complet de meubles, d'objets, de panneaux imprimés et de textiles peints.

The space was produced with Brooklyn-based design firm Standard Issue. An archival exhibit introduces visitors to Girard's many talents and diverse body of work.

L'espace a été conçu en collaboration avec l'agence de design de Brooklyn, Standard Issue. Une exposition rétrospective permet de présenter aux visiteurs les multiples talents de Girard et la diversité de ses œuvres.

In 1965, Girard was hired by Braniff International to orchestrate what amounted to a complete overhaul of their brand experience. From playing cards and matchbooks, to baggage tags and tickets, to the airport lounges and planes, the designer marshaled his talents into a comprehensive scheme that signaled

En 1965, Girard fut embauché par Braniff International pour diriger ce qui devait devenir une réinvention complète de la marque. Des cartes à jouer aux pochettes d'allumettes, en passant par les étiquettes de bagages et les billets d'avion, jusqu'aux salons d'embarquement et aux avions eux-mêmes, le designer aura marqué de son talent tout un projet qui devait « mettre fin aux avions fades » et qui intégra plus de 17 543 modifications de design, sans oublier le panneau de soie original pour « Palace » et un modèle vintage de la série de panneaux imprimés Environmental Enrichment.

This banner was sewn by Girard for the 1975 Walker Art Center exhibit,

La bannière a été cousue par Girard pour l'exposition de 1975 du Walker Art Center, intitulée « Nelson Eames Girard Propst, The Design Process at Herman Miller ».

For the La Fonda Del Sol restaurant, Girard created what he referred to as a

Pour le restaurant La Fonda Del Sol, Girard créa ce qu'il appelle un « groupe important », un programme de design dont l'importance globale est obtenue, car « chaque pièce individuelle est améliorée par sa relation avec le groupe ». En 1960, Girard conçut une série de cravates qui devaient servir de cadeaux d'entreprise pour le personnel des ventes d'Herman Miller.

A new Bolster sofa by BassamFellows upholstered in Girard's Superweave textile from Maharam and an Eames Upholstered Molded Fiberglass Arm Chair on a

Un nouveau sofa Bolster par BassamFellows revêtu de textile Superweave de Girard pour Maharam et un fauteuil lounge en fibre de verre moulée des Eames sur une base type « corde de piano » offrent aux visiteurs un endroit pour se détendre.

À l'occasion de la réédition des meubles et des panneaux textiles imprimés d'Alexander Girard, nous célébrons la vie et l'œuvre de l'artiste dans une exposition temporaire du quartier Meatpacking de New York : « Alexander Girard : Une vision peu commune. »

Il s'agit d'une exposition soigneusement préparée présentant les designs archivés pour des textiles, des objets, de l'artisanat, des objets éphémères et des meubles : une véritable initiation à l'œuvre immense du célèbre designer du XXe siècle. De nouveaux meubles et tissus servent de structure pour un salon inspiré du style Girard, où les visiteurs peuvent se détendre et lire une sélection de magazines vintage tout en dégustant un délicieux café La Colombe. Une sélection de designs et d'articles sous licence Girard sont commercialisés, parmi lesquels des livres, des couvertures, des affiches, des poupées et une sélection de coussins spéciaux de Maharam.

Si Girard a surtout exercé ses talents dans le département textile d'Herman Miller, il bénéficie d'une longue expérience en matière de conception de meubles pour d'autres projets et clients. Pour Braniff, il réalisa des sofas, des fauteuils lounge, des tables et sièges pour café ainsi que des tables pour les salons d'embarquement. Ces designs furent commercialisés en 1967 au sein du Girard Group, la seule collection de meubles qu'il a conçue pour Herman Miller. La nouvelle table Hexagonal, la table Splayed Leg et le repose-pieds Color Wheel sont les premiers meubles Girard ayant été reproduits d'après les archives.

Girard's Color Wheel Ottomans and Eames Upholstered Molded Fiberglass Arm Chairs form the basis of a Girard-inspired living room.

Les repose-pieds Color Wheel et les fauteuils à accoudoirs en fibre de verre moulée Eames forment la base d'un salon inspiré par Girard.

A hexagonal composition of 216 inscribed triangles makes up the jewel-like, polished aluminum tops of these exquisite tables; A stellar archival example of a T&O Shop Mirror designed by Girard in the 1960s.

Une composition hexagonale de 216 triangles imbriqués forme le plateau à facettes en aluminium poli de ces tables raffinées. Un exemple extraordinaire de miroir de boutique T&O conçu par Girard dans les années 60 (archives).

« Geometry » (gauche) et « Double Heart » (droite) font partie des nouveaux panneaux de la série Environmental Enrichment réédités cet automne. « Sign » (centre) est tiré des archives.

The colorful and lovely

Le repose-pieds Color Wheel sera disponible en quatre combinaisons de couleurs, et deux rayures Maharam. Le ravissant panneau coloré « Girls » est tiré de la série Environmental Enrichment (archives).

En 1972, Girard développa les designs de 40 panneaux décoratifs en soie afin d'ajouter un élément de « fonctionnalisme esthétique » aux environnements d'entreprise. À la différence de ces textiles imprimés, les panneaux sont composés d'une seule image, des motifs abstraits aux pictogrammes figuratifs. Herman Miller est ravi de pouvoir proposer à nouveau 12 de ces designs.

Maharam a réédité 18 motifs Girard dans le cadre de sa série Textiles of the 20th Century, consacrée aux icônes du design moderne. La maîtrise du textile que possédait Girard fait de ces designs, avec leurs constructions complexes, leur tissage singulier et leurs couleurs vives, un véritable défi à reproduire.

L'exposition « Alexander Girard: An Uncommon Vision » est ouverte jusqu'au 28 mai, au croisement de la 446 West avenue et de la 14ème rue, New York, tous les jours de 11 h à 18 h. Venez nous rejoindre ou admirez les photos partagées sur les réseaux sociaux en suivant le hashtag #GirardNYC.

L'exposition « Alexander Girard : An Uncommon Vision » est accessible au public tous les jours de 11 h à 18 h dans le district Meatpacking de New York.