Réflexion sur l’objet

Le designer Michael Anastassiades et la recherche de l’intemporel.


Rédigé par : Sam Grawe

Vidéo de : Christopher Sturman

Designer Michael Anastassiades. Sélectionnez pour visionner une vidéo mettant en vedette Anastassiades et discutant de sa philosophie de conception.

Designers

3:00

Réflexion sur l’objet - Michael Anastassiades

Le designer Michael Anastassiades et la recherche de l’intemporel

Michael Anastassiades fait une réelle fixation sur la qualité. Ou comme il le dit sans détour, « j’ai toujours été obsédé par la perfection. » Si bien qu’en 2007, le designer fut amené à lancer sa propre marque et à satisfaire ses constantes préoccupations concernant les matériaux, la fabrication, le marketing, etc. Et son travail est vraiment impeccable. À tel point qu’essayer de le décrire semble aussi futile que de tenter d’expliquer le son d’une suite pour violoncelle de Bach ou la saveur d’un œuf au plat à la cuisson parfaite.

Les mots ont une limite car ils ne peuvent remplacer l’expérience, et l’obsession d’Anastassiades envers la qualité d’un objet est étroitement liée aux qualités que cet objet évoque lorsqu’on le découvre. Ce n’est absolument pas fortuit, c’est une étape essentielle de son processus. « En tant que designer de produit, il me semblait qu’il était de mon devoir de fabriquer mes designs car je ne voulais pas qu’ils restent à l'état de croquis dans un carnet », explique-t-il. « J’ai besoin de les voir physiquement. J’ai besoin de vivre avec eux. J’ai besoin de les essayer et de voir où ils me mènent. » Son studio londonien n’abrite pas seulement son agence de design et sa résidence, mais sert également de terrain d’essai pour ses œuvres, dont on trouve des modèles récents ou plus anciens un peu partout sur les quatre étages.

Il résulte de ce processus des objets dont Anastassiades espère qu'ils « résisteront au temps. » Ceci est dû en partie aux propriétés physiques des matériaux employés. « Un objet peut-il embellir au fil du temps ? » se demande-t-il. Et il répond, « Si tel est le cas, il doit avoir une vie intéressante qui le fasse évoluer. » Et pourtant, malgré la patine de l’âge, être intemporel nécessite de toujours paraître contemporain. Selon Anastassiades, il est possible de parvenir à ce résultat en portant une attention toute particulière aux « subtilités des proportions » et en dotant un objet de qualités d'anonymat, de ce petit quelque chose qui lui permet de passer pratiquement inaperçu. En fin de compte, il n’y a pas de formule miracle, c'est une quête permanente. 

« Un objet peut-il embellir au fil du temps? »

—  Michael Anastassiades